Loading...
Communiqués de presse 2021-06-02T10:03:31+02:00

Grand Prix Franco-Allemand des Médias 2021

Thomas Pesquet / Matthias Maurer, Agence Spatiale Européenne (ESA) 

Remise du Prix cet automne à Berlin

Le Grand Prix Franco-Allemand des Médias 2021 est décerné à l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et aux deux astronautes Thomas Pesquet et Matthias Maurer. La décision a été prise par les membres et les partenaires du Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ). Cette distinction devrait être remise lors d’une cérémonie festive dans les locaux berlinois de la Représentation du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie dont le ministre-président, Armin Laschet, est l’actuel Plénipotentiaire fédéral chargé des relations culturelles franco-allemandes.

Le Professeur Thomas Kleist, ancien président du PFAJ, et son successeur Martin Grasmück, PDG de la Saarländischer Rundfunk (SR), expliquent ainsi ce choix : on a souhaité poser un jalon pour la coopération internationale et l’importance de la science pour le dialogue au sein de la société. « La pandémie de covid-19 nous a montré une fois de plus à quel point notre planète est fragilisée, et que les grands défis de l’humanité ne peuvent plus être relevés au niveau national ». Ces défis, précisent-ils, sont le combat contre le coronavirus et surtout le changement climatique à l’œuvre. « Quand ils regardent la Terre depuis l’espace, Thomas Pesquet et Matthias Maurer peuvent se faire une image immédiate de l’état dans lequel elle se trouve. Leur expertise, leurs interviews et les nombreux reportages qui leur sont consacrés dans les médias contribuent en outre de manière essentielle à rendre la compréhension des questions scientifiques accessible au plus grand nombre », souligne M. Kleist. Selon lui, l’ESA est aussi un projet européen emblématique dont la mission actuelle incarne de manière particulière la coopération franco-allemande.

De plus, d’après Martin Grasmück, PDG de la SR, la science et le journalisme de qualité partagent un même objectif : tordre le cou aux récits mensongers et aux théories du complot à travers la recherche ou l’investigation, ainsi que la vérification permanente des informations.

Le 23 avril, le Français Thomas Pesquet a embarqué à bord du vaisseau spatial « Crew Dragon » de l’entreprise américaine SpaceX pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS). En France, il jouit d’une popularité que bien peu d’astronautes ont connue avant lui. En octobre prochain, son collègue allemand Matthias Maurer partira à son tour pour l’ISS. Tous deux se connaissent depuis de nombreuses années, se sont entraînés ensemble de manière intensive en vue de leur mission dans l’espace et sont également amis.

L’Agence Spatiale Européenne connaît actuellement une période de réorientation au regard de la concurrence de plus en plus féroce de la Chine et des États-Unis. Le nouveau Directeur général de l’ESA, le Dr Josef Aschbacher, qui a pris ses fonctions le 1er mars dernier, se réjouit donc du coup de projecteur supplémentaire que représente le Grand Prix Franco-Allemand des Médias : « Cette éminente distinction est un honneur pour nous. A l’ESA, nous voulons justement contribuer à apporter des informations positives et inspirantes pour l’avenir de l’Europe. Le « tandem franco-allemand » que forment Thomas Pesquet et Matthias Maurer est un exemple formidable d’une coopération européenne concrète, innovante et ambitieuse. Dans l’apesanteur de l’espace, nos deux collègues de l’ESA travaillent sur un grand nombre d’expériences qui ont, entre autres, des racines françaises et allemandes. Parmi nos 22 États membres, la France et l’Allemagne jouent aussi un rôle extraordinaire dans le cadre de programmes tels que l’observation de la Terre, l’exploration planétaire, la navigation ou encore les systèmes de lancement. »

Le Grand Prix Franco-Allemand des Médias est décerné chaque année à une personnalité ou à une organisation qui s’est particulièrement illustrée en faveur de l’amitié franco-allemande et de l’entente européenne. Parmi les lauréats figurent notamment Simone Veil, Alfred Grosser, Valéry Giscard D’Estaing, Helmut Schmidt, l’organisation humanitaire SOS-MÉDITERRANÉE, Jürgen Habermas ainsi que Beate und Serge Klarsfeld.

En plus du Grand Prix des Médias, le Prix Franco-Allemand du Journalisme récompense des travaux journalistiques exceptionnels dans cinq catégories en tout (Vidéo, Audio, Écrit, Multimédia et Prix Jeunes Talents).

Cdp en version pdf