Prix 2019-09-25T09:21:01+02:00

Prix

Une part décisive de l’avenir de l’Europe dépend de la coopération entre la France et l’Allemagne. C’est d’autant plus vrai à l’heure des crises mondiales et du retour du protectionnisme et d’idées nationalistes qui mettent en péril le mode de vie européen. C’est pourquoi les relations franco-allemandes conservent leur importance capitale pour l’ensemble du continent.

Sur cette toile de fond, le Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) incarne le dialogue entre les deux pays. Depuis 1983, il s’est fixé pour objectif de distinguer et de récompenser chaque année d’excellents reportages et contributions portant sur des questions franco-allemandes et européennes, et ce dans cinq catégories. Le Grand Prix Franco-Allemand des Médias est attribué à une personnalité ou une organisation qui s’est particulièrement engagée dans l’entente franco-allemande et européenne.

Soixante-dix ans après la fin de la guerre, on peut avoir l’impression d’avoir pratiquement terminé le travail de mémoire. Cela vaut pourtant la peine de continuer à explorer le passé et d’entretenir voire d’approfondir autant que faire se peut la compréhension mutuelle comme la connaissance du pays voisin. Le développement du numérique, le changement climatique et l’afflux de réfugiés constituent autant d’épreuves pour les deux pays, qui ne peuvent être surmontées qu’à l’échelle internationale, et ensemble. Pour y parvenir, il faut surtout une vision claire des faits, des chances et des faiblesses de la relation franco-allemande, que ce soit dans le champ de la politique, de l’économie ou de la société civile.

Le Prix Franco-Allemand du Journalisme soutient donc tous ceux qui font d’une ouverture transparente et critique leur devoir. En outre, il a toujours réussi à susciter des initiatives importantes pour la coopération concrète entre les médias des deux pays. Les jurys, les lauréats et les événements organisés chaque année autour de la remise du Prix représentent désormais une plateforme incontournable qui incite à la mise en réseau et donne l’occasion d’échanger de nouvelles idées.

Les médias et organismes participant à cette distinction – à savoir la Saarländischer Rundfunk, France Télévisions, Deutschlandradio, la deuxième chaîne allemande ZDF, Europe 1, ARTE, la Deutsche Welle, Google Deutschland GmbH, Tageblatt, Le Républicain Lorrain, la SaarLB, Deutsches Städte-Network (DSN), Radio France, le Saarbrücker Zeitung, le Gustav-Stresemann-Institut, l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, l’Université Franco-Allemande, la Fondation Robert Schuman, la Stiftung Genshagen et France Médias Monde – constituent ensemble le plus grand consortium franco-allemand de ce type.