Paris, Radio France 2017-11-20T11:33:32+01:00

Project Description

Lauréats 2011

Grand Prix

Volker Schlöndorff

(Foto: SWR/Michael Schulze)

Le Grand Prix 2011 est décerné à Volker Schlöndorff. Ce réalisateur de renom international a vécu aussi bien en France qu’en Allemagne. Il a contribué, à travers ses activités, à marquer pendant des décennies, de façon durable, l’image de l’Allemagne en France. Il est un médiateur à plusieurs niveaux : entre les cultures, entre les peuples, entre les différentes formes d’art mais aussi entre les générations.

Prix Télévision

Martine Laroche-Joubert / Alexis Jacquet

 « Une opérette à Ravensbrück »
France 2

Martine Laroche-Joubert

Alexis Jacquet

Le Prix dans la catégorie Télévision est attribué à Martine Laroche-Joubert et Alexis Jacquet pour leur reportage « Une opérette à Ravensbrück » diffusé sur France 2. Il s’agit d’un document émouvant de la représentation d’une opérette, composée par la prisonnière Jermaine Tillon en 1944 dans le camp de concentration de Ravensbrueck.

Le film montre les relations entre deux generations et est en plaidoyer pour maintenir le devoir de mémoire. Grâce à un travail d’enquête fouillée, la série dévoile un episode méconnu de l’histoire. La caméra arrive à saisir les emotions des gens tout en gardant une distance respectueuse. La réalisiation reste harmonieuse et constante tout au long des cinq episodes. Un commentaire sobre qui s’efface au profit de l’intensité de l’image et du son et laisse toute sa place à la musique et le chant.

Prix Radio

Martin Durm

„Berg des Leids, Berg der Hoffnung“

SWR 2

Martin Durm

Le Prix Radio revient à Martin Durm pour « Berg des Leids, Berg der Hoffnung – Sinnsuche am Mont Sainte Odile » (« Montagne de la souffrance, montagne de l’espoir – En quête de sens au Mont Sainte Odile ») qui a été diffusé sur la chaîne SWR 2.

Ce reportage a séduit le jury par sa grande qualité, sa réalisation et l’émotion qu’il a suscité. La très forte implication de l’auteur se traduit dans le reportage par un regard personnel, illustré par de très nombreux témoignages poignants. A travers la personnalisation du Mont Sainte Odile, il réussit à montrer la douleur partagée des frontaliers toujours très vive. Le symbole commun que représente le Mont Sainte Odile est fil conducteur de ce reportage que le jury qualifie de bijou radiophonique. Martin Durm réussit avec talent et intelligence, grâce à une mise en onde exceptionnelle, à provoquer une émotion très forte chez l’auditeur.

Prix Presse écrite

Karin Finkenzeller

 « Die Post bleibt! »

Die Zeit

(Foto: Laurent Attias)

Dans la catégorie Presse écrite, Karin Finkenzeller est récompensée pour son article « Die Post bleibt! » (« La Poste reste ! ») publié dans l’hebdomadaire allemand Die Zeit.

L’article porte sur un sujet économique : la privatisation de la Poste française. Au-delà de l’aridité des chiffres et des données factuelles, l’auteure s’attache à dépeindre ce thème avec force arguments, en prenant en compte l’histoire des mentalités, la culture et la sociologie françaises. Elle parvient fort bien à montrer l’attachement presqu’irrationnel des Français pour ce service public. Karin Finkenzeller traite le sujet de manière si vivante que les lecteurs se souviendront encore longtemps des personnages de l’article proches du film de Tati « Jour de fête ».

Prix Internet – financé par le Département de la Moselle

Michel Verrier

michel-verrier.com

Michel Verrier

Michel Verrier obtient le Prix Internet, financé par le Département de la Moselle, pour « www.michel-verrier.com ».

Le site résume l’essentiel de l’actualité allemande dans sa revue de presse quotidienne. Par ailleurs, il décrypte dans son blog l’Allemagne contemporaine. Pour les internautes francophones, son site web constitue au quotidien une précieuse source d’informations.

Prix des jeunes talents – financé par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse

Isabelle Foucrier

 « Französische Praktikanten im Sauerland »

WDR 5

Dorothee Räber

Le Prix des jeunes talents, financé par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, revient à Dorothee Räber pour son reportage radio « Französische Praktikanten im Sauerland » (« Stagiaires français en Sauerland ») diffusé sur WDR 5.

Avec son sujet, des stages professionnels de jeunes apprentis à l’étranger, Dorothee Räber a exploré de nouveaux territoires. La dimension interculturelle y est particulièrement bien abordée. La réalisation est moderne et tient son public en haleine. Le reportage ne parle pas seulement d’un fait d’actualité, mais il fournit également des informations pratiques. Par le choix de ce reportage, le jury souhaiterait inciter les journalistes à proposer des thématiques originales et tournées vers l’avenir.