Questions fréquemment posées
Qui peut concourir en vue d’obtenir le PFAJ ?
Le Prix est ouvert à tout auteur et à toute rédaction, qu’il s’agisse de journalistes indépendants ou salariés dans le secteur public ou privé.

Peut-on déposer sa candidature en tant que salarié d’une organisation partenaire du PFAJ ?
Oui. Voir la réponse précédente.

Les reportages réalisés par un groupe d’auteurs sont-ils également acceptés ?
Oui, le nombre des auteurs d’un sujet n’est pas limité. Les auteurs doivent en revanche déposer une candidature commune, dans laquelle le nom et la date de naissance de chacun d’entre eux doivent être précisés. En cas de récompense, le Prix sera partagé à parts égales entre les candidats.

Le nombre de sujets par auteur est-il limité ?
Oui. Chaque auteur peut déposer dans chaque catégorie au maximum trois contributions.

Un auteur peut-il soumettre au concours des reportages dans différentes catégories ?
Oui.

Quelle contribution est classée dans quelle catégorie ?
• Catégorie Vidéo : production vidéo diffusée à la télévision ou sur Internet
• Catégorie Audio : production sonore diffusée à la radio ou sur Internet
• Catégorie Ecrit : texte publié dans la presse écrite ou sur Internet
• Catégorie Multimédia : production diffusée sur Internet combinant au moins deux des trois registres suivants : vidéo, audio, texte.

Est-il possible de proposer une série ?
Les séries de reportages non thématiques ne sont pas admises dans leur intégralité. Des séries de reportages consacrées à un même sujet sont toutefois acceptées ; dans le cas de séries relativement longues, les candidats sont alors priés de sélectionner au maximum 5 parties représentatives de la série.

Dans les catégories Vidéo et Audio, peut-on présenter des émissions entières ?

Oui.

Dans la catégorie Ecrit, peut-on proposer un journal ou un magazine entier ?
Non, il est impossible de participer au concours avec des journaux ou des magazines complets.

Dans la catégorie Ecrit, peut-on également présenter un livre ?
Non.

Le prix est-il uniquement ouvert à des sites web permanents ?
Le concours est également ouvert aux sites Internet provisoires. Si un site n’est plus accessible en ligne entre le moment de la clôture des inscriptions et celui des délibérations du jury (du 1er mars à fin mai), il doit être mis à la disposition du PFAJ sous une forme appropriée.

Sur quel support les sujets vidéos doivent-ils être remis ?
Sur DVD, CD, clé USB, uniquement codage H.264/MPEG-4 AVC.

Sur quel support les sujets audios doivent-ils être remis ?
Sur CD, tous les formats standards sont admis (.wav, .aiff, .mp3).

Sur quel support les sujets écrits doivent-ils être remis ?
Après avoir été bien scannés, ils doivent être soumis sous forme de fichiers pdf à télécharger lors de l’inscription en ligne.

Est-il possible de télécharger un reportage vidéo ou audio sur le site lors de l’inscription en ligne ?
Non, pour des raisons techniques, le reportage doit être envoyé au secrétariat du PFAJ par voie postale au plus tard le jour de la clôture du concours, le cachet de la Poste faisant foi.

Les sujets présentés au concours dans les catégories Vidéo et Audio seront-ils renvoyés aux auteurs/aux rédactions ?
Non. Pour des raisons d’ordre juridique, le bureau du PFAJ est tenu de les conserver pendant une durée de cinq ans. Les reportages peuvent toutefois être retournés à leurs auteurs dès lors qu’ils en font la demande et qu’ils sont en mesure de présenter un motif valable.

Est-il possible d’interrompre la saisie des données dans le formulaire d’inscription en ligne et de continuer l’inscription à un autre moment sans perdre les données déjà saisies ?
Oui, à condition d’avoir rempli les champs obligatoires requis pour une sauvegarde (marqués par un astérisque dans le formulaire).

Est-il possible de postuler directement pour le Prix des Jeunes talents ?
Non. Le Prix des Jeunes talents couvre toutes les catégories. Le lauréat est choisi parmi toutes les candidatures soumises aux jurys, dont les auteurs sont âgés de 30 ans maximum et qui ne sont pas lauréat du Prix dans leur catégorie respective.

Peut-on concourir au Grand Prix Franco-Allemand des Médias ?
Non. Il est en revanche possible de proposer un candidat aux organisateurs du Prix.

Pourquoi les catégories du PFAJ ont-elles été modifiées en 2012 ?

La définition des catégories doit garantir la comparabilité des contributions à l’intérieur d’une catégorie et tenir compte des évolutions du marché des médias. C’est pourquoi les catégories ne se délimitent plus entre elles par rapport au médium dans lequel une contribution a été publiée (télévision, radio, presse écrite et Internet), mais seront dorénavant distinguées par la nature de la contribution (vidéo, audio, écrit, multimédia).

Le Prix d’Honneur du PFAJ est-il toujours décerné ?

Non. Le Prix d’Honneur a été remplacé par le « Grand Prix Franco-Allemand des Médias ». Celui-ci est remis par le Conseil Consultatif du PFAJ à des journalistes, des services rédactionnels, des organes de presse, des organismes de radio ou de télévision ainsi qu’à des personnes ou des organisations présentes ou actives dans les médias allemands, français et européens, qui, par leurs travaux, ont manifesté un intérêt particulier pour l’approfondissement des relations culturelles entre la France et l’Allemagne, dans un esprit conforme aux objectifs du Prix Franco-Allemand du Journalisme.

Que signifie le fait que l’organisateur décline toute responsabilité en cas de réclamations effectuées par des tiers dès lors qu’un prix a été remporté ? Quelles personnes doivent donner leur accord pour la participation au Prix ?
La réalisation d’un reportage entraîne l’apparition de droits d’auteur et de droits voisins que différentes personnes autorisées peuvent faire valoir. Le ou la candidat(e) doit garantir qu’il ou elle a racheté à ces personnes les droits correspondants afin que le reportage puisse concourir au Prix, qu’il puisse être jugé dans ce contexte et, en cas de récompense, qu’il puisse être exploité. Cela signifie également que dans le cadre des informations consacrées au Prix, le reportage doit pouvoir être diffusé intégralement ou partiellement dans les programmes des organisateurs du Prix et être publié sur Internet. Les organisateurs déclinent donc toute responsabilité en cas de réclamations pouvant être éventuellement effectuées par des ayants droit détenant des droits d’auteur et droits voisins.

Pourquoi est-il nécessaire d’indiquer l’âge de chacun des auteurs lors de l’inscription ?
Cette information est nécessaire pour l’attribution du Prix Jeunes talents, sachant que celui-ci est remis uniquement aux auteurs âgés de 30 ans maximum.

Est-il nécessaire d’avoir la nationalité française ou allemande ou de résider dans l’un de ces deux pays pour participer au concours ?
Non. La nationalité et le lieu de domicile n’entrent pas en ligne de compte pour la participation au Prix.

Peut-on participer de nouveau au concours après avoir été lauréat du PFAJ ?
Oui. Il est possible d’être sélectionné plusieurs fois pour le Prix, dans la même catégorie ou dans une catégorie différente.